Les plantes naturelles et huiles essentielles au service de votre santé

cataire
La cataire est originaire des zones tempérées d’Europe et d’Asie, mais elle est aujourd’hui largement naturalisée et cultivée ailleurs : aux États-Unis, elle est devenue commune au point d’être considérée comme une mauvaise herbe.
Étant donné que la
Nepeta cataria favorise la transpiration lorsqu’elle est bue en infusion chaude, elle a été employée pour le traitement de l’énervement, des rhumes, des grippes, et des fièvres pendant le Moyen Âge. Elle a été également prescrite pour faciliter la digestion lors de flatulence, de diarrhée, ou de colique, de maladies d’enfance, mais aussi pour prévenir les fausses couches, les naissances prématurées, et les nausées matinales. Elle est également parfois employée comme lavement.
En tant que remèdes, les
Nepeta sont employées comme décontractants, sédatifs, et comme antispasmodiques. Elles sont employées pour alléger des symptômes tels que l’insomnie, le stress, les crampes menstruelles et les crampes intestinales. Ses effets sont toutefois très légers.
datura
DATURA / jadis, le Datura stramonium, était considéré comme une plante magique associée à la magie noire.
Ce sont des plantes riches en
alcaloïdes (hyoscyamine, scopolamine, atropine) dans tous leurs organes ; elles sont toxiques.
Les propriétés
psychotropes de ce genre botanique sont connues depuis longtemps. Ses alcaloïdes présentent des analogies avec les hallucinogènes, mais s’en différencient par une action spécifique. Ils agissent par blocage de l’effet d’un médiateur chimique (l’acétylcholine) du système nerveux parasympathique. Ce sont des anticholinergiques appartenant au groupe des esters glycoliques. Ces produits ont été distingués des hallucinogènes. Tels que Smythies les a définis en 195913, ils constituent un sous-groupe des psychodysleptiques. Ils sont aussi classés dans la famille des hallucinogènes délirants.
damiana
La damiana est un arbuste relativement petit qui donne de petites fleurs aromatiques. Elle fleurit du début jusqu'à vers la fin de l'été et s'ensuivent des petits fruits au goût semblable à celui de la figue. En raison des huiles essentielles présentes dans la plante.[4], l'arbuste est connu pour avoir une forte odeur épicée, rappelant celle de la camomille.
Pendant longtemps on a prêté à la damiana la propriété d'exercer un effet stimulant sur la libido, et son utilisation en tant qu'aphrodisiaque a perduré jusqu'à l'époque moderne. Plus récemment, certains éléments favorables de preuve scientifique, soutenant la longue histoire de son utilisation, ont émergé. Plusieurs études expérimentales deux menées sur des animaux ont apporté la preuve d'une activité sexuelle accrue chez des rats des deux sexes.