Les plantes naturelles et huiles essentielles au service de votre santé





Lexique des propriétés médicinales des plantes



Absorbant : Nom donné au médicament qui absorbe les liquides ou les gaz, en usage interne (tube digestif) ou externe (plaies suintantes).
Adipogène : Favorise l'accumulation des graisses, donc l'extension du tissu adipeux, souvent par apport de lipides.

Adoucissant : y. Emollient.

Adsorbant : Qui fixe une substance liquide ou gazeuse et par là même favorise son élimination.
Allergénique : Capable de provoquer des réactions allergiques.
Amaigrissant: Favorise la perte de poids, soit par une action diurétique, soit en diminuant l'appétit. S'oppose à adipogène.
Amer : Stimule l'appétit et active les fonctions gastriques. Les amers, ou plantes amères, sont aussi apéritifs et toniques, souvent fébrifuges. Ils doivent leur nom à leur goût.

Analeptique : y. Stimulant.
Analgésique : Diminue la douleur.

Anesthésique : Abolit la sensibilité. Son action peut être locale ou générale; dans ce dernier cas, la conscience est aussi affaiblie, voire supprimée.
Antalgique: Combat la douleur, soit au niveau de l'organe douloureux, soit au niveau du système nerveux central.

Anthelmintique : y. Vermifuge.

Antianémique: Combat l'anémie par un apport en vitamines et en minéraux (fer) qui aident le sang à reconstituer son stock de globules rouges.

Antidiabétique : y. Hypoglycémiant.

Antidiarrhéique : Combat la diarrhée, par une action astringente, adsorbante, désinfectante ou modératrice du transit.
Antigoutteux : Combat la goutte, soit en s'opposant à la formation d'acide urique, soit en abaissant le taux d'acide urique dans le sang.
Antihémorragique: S'oppose au saignement en permettant le resserrement des capillaires sanguins, ou favorise la coagulation.

Antiinfectieux : y. Antiseptique.

Antiinflammatoire : y. Antiphlogistique. Antilaiteux : Réduit la sécrétion de lait.
Antilithiasique: S'oppose à la formation de calculs dans les voies biliaires ou urinaires, ou contribue à les dissoudre.

Antinauséeux : y. Antivomitif.

Antinévralgique: Combat les douleurs siégeant sur le trajet des nerfs sensitifs. Il existe des antinévralgiques spécifiques, comme l'essence de girofle qui, en application externe, soulage les douleurs dentaires.
Antiphlogistique: Réduit les inflammations en s'opposant aux réactions de l'organisme.

Antipyrétique : y. Fébrifuge.
Antiscorbutique: Combat le scorbut en apportant des vitamines, en particulier la vitamine C.

Antiseptique : Tue les germes, ou empêche leur développement, ce qui évite la contagion; aide à désinfecter les plaies et permet de nettoyer certains organes. L'eucalyptus et le pin sont ainsi des antiseptiques des voies respiratoires.
Antispasmodique: Décontracte certains muscles douloureux en agissant sur l'influx nerveux qui commande le rythme de la contraction musculaire.
Antisudoral : Diminue la sécrétion de sueur. Antithermique: y. Fébrifuge.

Antitussif: y. Béchique.

Antiulcéreux : Améliore l'état des ulcères digestifs, soit en abaissant le taux d'acidité, soit en protégeant la muqueuse.
Antivomitif : Combat les nausées d'origine nerveuse ou spasmodique.
Apéritif : Renferme des principes amers qui ouvrent l'appétit et préparent la suite des opérations digestives.
Aphrodisiaque : Accroît la puissance ou le désir sexuels. Aucune plante n'est réellement aphrodisiaque.
Aromatique : Contient des huiles essentielles très odorantes. Les aromates sont toniques et stimulants, parfois stomachiques.
Astringent : Resserre et contracte les tissus, les capillaires, les orifices, et tend à diminuer les sécrétions des muqueuses. Les plantes astringentes sont souvent antihémorragiques et provoquent parfois la constipation.

Bactéricide : y. Antiseptique.

Balsamique: Contient des baumes qui adoucissent les muqueuses respiratoires.
Béchique : Calme la toux et les irritations du pharynx.

Calmant : y. Sédatif.

Cardiotonique : Renforce, ralentit et régularise les battements du cœur.
Carminatif: Favorise l'expulsion des gaz intestinaux. Les plantes carminatives sont souvent aromatiques et stimulantes.
Céphalique : Possède des propriétés sédatives qui soulagent spécialement les maux de tête.
Cholagogue: Contracte la vésicule biliaire, permettant ainsi l'évacuation de la bile du canal cholédoque dans l'intestin.
Cholérétique : Stimule la sécrétion de la bile par le foie, favorisant ainsi la digestion des corps gras.

Cicatrisant : y. Vulnéraire.

Cordial : Active la circulation du sang et stimule les fonctions digestives.
Coricide : En application externe, permet de résorber les cors.
Décontracturant : Relaxe et réchauffe les muscles, calmant les contractures par action révulsive et antispasmodique.

Défatigant : y. Tonique.

Dépuratif: Purifie le sang en aidant à l'élimination des déchets par action diurétique, laxative ou sudorifique.
Désodorisant: Masque les mauvaises odeurs.
Détersif: Nettoie les plaies et les ulcères, facilitant ainsi leur cicatrisation.

Diaphorétique : y. Sudorifique.

Digestif : Aide la digestion en facilitant le travail de l'estomac.
Diurétique : Achève le processus d'élimination en épurant le sang des toxines qu'il contient. Certains diurétiques éliminent les chlorures et sont utiles en cas d'oedème, d'autres éliminent l'urée, d'autres peuvent augmenter pour quelques heures le volume des urines.
Drastique: Provoque des contractions énergiques de l'intestin avec une forte évacuation des selles.
Émétique : Provoque les vomissements, ce qui permet de vider l'estomac dans certains cas d'empoisonnement.
Emménagogue : Facilite ou augmente l'évacuation des règles.
Emollient: Exerce un effet apaisant sur la peau et sur les muqueuses lorsqu'elles sont enflammées.

Eupeptique : y. Digestif.

Eupnéique: Régularise la respiration et éclaircit les voies respiratoires.
Expectorant : Favorise l'expulsion des sécrétions bronchiques et pharyngées.
Fébrifuge: Combat la fièvre ou en prévient les accès.
Fluidifiant: Rend les sécrétions bronchiques plus liquides, donc plus faciles à expectorer. Certains fluidifiants ont une action dépurative sur le sang.

Fondant : y. Résolutif.

Galactagogue: Favorise ou active la sécrétion de lait chez les nourrices.
Hémolytique : S'attaque aux globules rouges, provoquant parfois un ictère et une anémie.
Hémostatique : Stoppe l'hémorragie soit par une action vasoconstrictive, soit par un apport de facteurs coagulants (vitamines K et P).
Hépatique : Aide les fonctions digestives du foie et de la vésicule biliaire, en particulier la sécrétion et l'évacuation de la bile.
Hypertenseur: Provoque l'élévation de la pression du sang dans les artères, souvent par un effet stimulant.
Hypnotique : Induit le sommeil, soit directement par action sur l'hypothalamus, soit par sédation générale de l'organisme.
Hypocholestérolémiant : Abaisse le taux de cholestérol dans le sang, ce qui réduit les risques d'athérosclérose.
Hypoglycémiant: Fait baisser le taux de glucose dans le sang.
Hypotenseur: Provoque une baisse de la tension artérielle.
Insecticide: Tue un certain nombre d'insectes. Généralement, les principes insec
ticides sont contenus dans les essences volatiles.
Laxatif : Facilite l'évacuation des selles, soit en augmentant leur volume, soit en stimulant le mouvement péristaltique de l'intestin.
Mucilagineux : Contient des hydrates de carbone qui se gonflent à l'eau, formant une solution visqueuse, le mucilage.
Narcotique : Procure un sommeil lourd et artificiel, souvent accompagné d'un engourdissement de la sensibilité.
Ophtalmique : Utilisé pour certaines affection de l'oeil et de la paupière.
Parasiticide : Qui détruit tous les parasites (insectes, acariens, vers).
Pectoral : Exerce une action bénéfique sur l'appareil respiratoire. Les plantes béchiques et les plantes expectorantes sont des pectorales.
Purgatif: Très fortement laxatif, accélérant le péristaltisme et irritant parfois la muqueuse intestinale.
Rafraîchissant : Calme la soif et abaisse la température du corps. Les plantes acidulées, qui sont aussi antiphlogistiques, sont rafraîchissantes.
Reminéralisant : Permettant, par un apport de sels minéraux et d'oligoéléments, de reconstituer l'équilibre minéral du corps.
Résolutif: Produit la résolution des engorgements et des inflammations, ce qui fait revenir les tissus à leur état normal. Synonyme de fondant.
Révulsif: En application externe, provoque la rougeur de la peau associée à un échauffement. En usage interne, contribue au décongestionnement d'organes.
Rubéfiant: Produit une irritation et une rougeur de la peau.
Sédatif: Calme et régularise l'activité nerveuse.

Somnifère : y. Hypnotique.
Sternutatoire : Provoque l'éternuement.

Stimulant : Excite les fonctions d'éveil, l'activité nerveuse et vasculaire. Il y a des stimulants d'organes précis, par exemple du tube digestif ou du cour.

Stomachique : y. Digestif.

Sudorifique : Stimule la transpiration. Ténifuge : y. Vermifuge.

Tonicardiaque : y. Cardiotonique.

Tonique: Exerce une action fortifiante et défatigante sur l'organisme.

Tranquillisant: y. Sédatif.

Vasoconstricteur : Provoque le resserrement des vaisseaux sanguins.
Vasodilatateur: Dilate les vaisseaux sanguins, provoquant le gonflement des tissus irrigués.
Vermifuge : Expulse les vers de l'intestin. On utilise différentes plantes selon le ver en cause (ascaris, oxyures ou ténia).
Vésicant : y. Rubéfiant.
Vomitif: y. Emétique.
Vulnéraire : Contribue à la cicatrisation des plaies et à la guérison des contusions.