narcotique, sedatif, Pavot: Nom scientifique : Papaver sominferum. Autres noms : Pavot somnifère, pavot blanc. Résumé : Un célèbre anti-douleur. Description : Plante annuelle à tige épaisse à feuilles vertes et nombreuses. Ses capsules se transforment en grandes fleurs blanches, roses ou violettes. Originaire d'Asie Mineure, le pavot est aujourd'hui cultivé partout dans le monde aussi bien pour ses propriétés médicinales que narcotiques. Parties utilisées :Capsules, latex (opium). Constituants : Contient plus de 40 alcaloïdes : 20% de morphine, 5% de narcotine, 1% de codéine, 1% de papavérine... Il y a aussi des sucres, du mucilage, de la résine, de la cire...Historique : Le pavot Avant de se propager dans toute l'Asie, le pavot s'est propagée en Grèce il y a 3000 ans. Le médecin grec Dioscoride avait constaté les propriétés somnifères du pavot. On utilise principalement le pavot pour sa morphine et ses propriétés sédatives. La médecine moderne la prescrit souvent contre la douleur. La codéine est très efficace contre la toux et la diahrée. Le pavot atténue voir supprime toute l'activité nerveuse d'une personne. Effets : Narcotique, sédatif, analgésique, antispasmodique, hypnotique, calmant. Mises en garde : La dépendance au pavot est très forte et d'ordre physique et psychologique, de plus elle s'installe aussi rapidement que le tabac. D'autre part, le pavot officinal appartient à la législation des stupéfiants. Son usage ne peut se faire que sous réglementation (sous morphine généralement).

stress, anxiete, dents Pasiflore: Nom scientifique : Passiflora incarnata. Autres noms : Fleur de la passion. Description : Plante grimpante, feuilles à plusieurs lobes, fleurs et fruits. Originaire d'Amérique centrale et sud, la passiflore est aujourd'hui cultivé en Europe. Parties utilisées : Parties aériennes Constituants : flavonoïdes, maltol, gynocardine, harmane (alcaloïde) Historique : Le nom de la plante passiflore est assimilée à l'épisode de la passion du Christ, la crucifixion. Les indiens utilisaient la passiflore pour l'insomnie, l'épilepsie et l'hystérie. Usages : la passiflore combat l'insomnie et améliore la qualité du sommeil. Effets: La passiflore agit aussi sur le stress et l'anxiété grâce à ses propriétés relaxantes et calmantes. Ses vertus tranquilisantes et anxyolytiques n'entraîne pas d'accoutumance. La passiflore apaise aussi les rages de dents, les maux de têtes et les douleurs menstruelles. Mises en garde : Eviter pendant la grossesse, ou bien réduire les doses. Peut provoquer des somnolences à haute dose. La passiflore est un IMAO.

amphetamine, psychelique Peyrol: Nom scientifique : Lophophora williamsii. Autres noms : Peyote, bouton à mesca Célèbre cactus à mescaline, rendu célèbre par son utilisation magico-religieuse et les récits d'Aldous Huxley. Description : Le Peyotl ( Lophophora Williamsii ) est un cactus poilu et à fleurs roses ou blanches sans épine et avec une grande racine. La peyrol pousse dans le Sud Ouest des Etats-Unis et au Mexique. Il faut savoir que le Peyote est un cactus qui devient de plus en plus rare, de part le commerce très lucratif exercé par les indiens du Nord du Mexique (les seuls habilités à en vendre et à en consommer). Sa culture, aussi difficile paraît-elle, est une forme de sauvegarde active d'un patrimoine en perdition. Parties utilisées : Le "bouton" (tranche de cactus) est utilisé en vue de produire des effets psychédéliques. Le peyrol est donc coupé en tranches avant d'être séché ("mescal button"). Constituants : Le peyrol contient une amphétamine methoxylatée : la mescaline (H17NO3) (3,4,5-trimethoxy-phenethylamine). La Mescaline est l'une des substances du large groupe des drogues psychéliques qui sont structurellement similaires aux neurotransmetteurs de catecholamine, dopamine et noradrenaline (norepinephrine). Depuis 3000 ans, les Indiens utilisent le peyote au cours de cérémonies religieuses. L'usage rituel est maintenant toléré chez les Indiens aux USA (cf Native American Church). Usages : Rituels chamaniques, communion avec le monde spirituel, guérison, rhumatisme, paralysie, faciliter les vomissements. On l'applique en cataplasme sur les fractures, les plaies et les morsures de serpent.

bronzage, pour la peau Rocou: Nom scientifique : Bixa orellana. Autres noms : Bixa, urucu. Résumé : Pour un bronzage naturel. Description : Le rocou est un Arbre à feuilles et à fleurs rose ou blanches et à fleurs et à capsules de fruits rouges. Habitat et culture : Originaire des forêts tropicales d'Amérique et des Antilles. Le rocou se cultive néanmoins en Asie et notamment en Inde. Les graines sont recueillis à la floraison. Parties utilisées : Graines, feuilles, racine. Constituants : Bixine (un principe colorant caroténoïdes), huile essentielle, tanins. Historique : Les Indiens d'Amérique du Sud utilisaient le rocou pour se peindre le corps en rouge. Usages : Le rocou est souvent utilisé pour préparer la peau au bronzage (en la protégeant des ultra-violets) et l'aider à bronzer. Le rocou donne une très belle teinte. De plus, cette plante soigne les fièvres, l'épilepsie, la dysenterie et elle serait aussi aphrodisiaque. Effets : Aide au bronnzage, anti-oxydant. Préparation : Usage interne ou externe pour la peau. (Infusion ou huile à appliquer).
HAUT