Propositions d'utilisations de plantes en tisanes pour soulager:

ANGOISSE:

Aubépine ( en tisanes):
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine d'aubépine (feuilles et fleurs) par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire par petites gorgées deux tasses de cette tisane dans la journée.

Gui ( en tisanes):
Faire macérer pendant douze heures une cuillère à thé bien pleine de gui dans un quart de litre d'eau froide, faite ensuite tiédir,passer et boire par petites gorgées jusqu'a trois tasses par jour.

Manque d'APPETIT:

Achillée (en tisanes):
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine d'achillé par tasse, laisser infuser une demi-minute et boire chaque jour deux tasses de cette tisane aussi chaude que possible.

Aubépine (en tisanes)
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine d'aubépine (feuilles et fleurs) par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux tasses de cette tisane, par pettites gorgées réparties tout au long de la journée.

Chicorée sauvage (en tisanes)
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine de chicorée par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire le matin par petites gorgées.

Sauge (en tisane):
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine de sauge par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux tasses de cette tisane, par petites gorgées deux tasses de cette tisane.

CONTRARIETE:

Camomille (en tisanes):
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine de camomille par tasse, laisser infuser une demi-minute, et boire par pettites gorgées.

Solidago verge d'or:
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine de solidago verge d'or par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux tasses de cette tisane, par pettites gorgées réparties tout au long de la journée.

BALLONNEMENTS:

Achillée, Camomille, Sauge (en tisanes)
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine d'achillée ou de camomille ou de sauge par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux tasses de cette tisane, par pettites gorgées réparties tout au long de la journée.

ANEMIE:
Aigremoine, alchémille vulgaire, orties.
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine d'une de ces trois plantes par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux à quatres tasses de cette tisane, par jours.

HYPERTENSION:

bourse-à-pasteur:
Ebouillanter une cuillère à thé bien pleine de bourse-a-pasteur par tasse, laisser infuser une demi-minute, passer et boire deux tasses de cette tisane, par jour.
La bourse-à-pasteur est une plante médicinale extraordinaire, car non seulement elle fait baisser la tension trop élevée, mais en plus elle fait remonter une tension trop basse.

Gui:
Le gui agit de la même façon. On laisse macérer pendant douze heures une cuillère à thé de gui dans un quart de litre d'eau froide. On tiédit l'extrait, on passe, et on boit par petites gorgées. Contre l'hypertension boit tous les jours trois tasses de tisane de gui.

otite
Désinfection de l'oreille:
avec du jus de citron: 1/2 citron +1/2 cuillère à café d'argile verte fine + 60 ml d'eau. 3 à 4 gouttes dans chaque oreille 2 à 3 fois par jour.

Huile essentielle
Lavande stoéchade, lavandula stoechas 2,5 grs
Huile de noisette, corylus avellana . Pour un total de 10 grammes avec la HE
administration par voie auriculaire : 3 à 4 goutttes dans l'oreille, 1 fois par jour. Utilisation en prévention également.
Chez l'enfant au dessus de 6 ans.
On peut associer de l'
Eucalyptus radié 5 ml. Imbiber une méche de coton et placer dans l'oreille, 2 à 3 fois par jour, pendant une semaine.

Rhinite, rhino-pharyngite, sinusite:

Traitement local: désinfection, nettoyage du nez:

Le traitement local est de première importance et peut dans de nombreux cas éviter les complications.
Eau de mer ( du type plasma marin hypertonique): Une ampoule de 2 à 5 ml, 2 à 3 fois par jours. a faire suivre par une ampoule d'oligo-aliments suivants: argent, cuivre ou or, ou de spécialités prêtes à l'emploi.
Diffusion d'huiles essentielles : Eucalyptus radiata, pinus sylvestris, citrus limonum.
Inhalation: on préférera une inhalation " sèche", avec par exemple un mouchoir imbibé de 10 à 15 gouttes d'huiles essentielles du mélange suivant ( lavande 40%, Thym 20%, Menthe poivrée 10%, eucalyptus radié 30%)
Gargarisme avec des décoctions de plantes à tanins. Aigremoine, Ronces, Cynorrhodon.

Traitement général

Il concernera des plantes anti-inflammatoires et anti-infectueuses, associées à des plantes fébrifuges, antitussives

Anti-inflamatoires et adoucissantes: Aigremoine, Cassis, Camomille romaine, Mauve, Guimauve, Tussilage, Bouillon blanc, Plantain, Pied de chat, Pulmonaire, coquelicot, Violette odorante, Réglisse.

Anti-infectueuses: Thym, Serpolet, Eucalyptus globulus ou radiata, Marrube, Gingembre, Pin sylvestre.

Tisanes: de thym, de sureau, de bourrache, de cannelle, de girofle, de plantain, de gingembre, de citron.

Angines et laryngite

D'origine virale ou bactérienne, les angines sont des pathologies pouvant entraîner des complications graves et nécessite une consultation. La laryngite et les angines auront un traitement général similaire.
Néanmoins, on pourra agir localement par des gargarismes et le traitement général de soutien et de drainage sera de mise. Avec aussi le repos et une diète hydrique ou régime léger.

Traitement local

Gargarismes de plante en décoction :
Ronces, Rubus fruticosus
Aigremoine, Agrimonia eupatoria
Cynorrhodon, Rosa sp (fruits)
On ajoutera des pétale de mauve après filtration et refroidissement jusqu'à la tiédeur de ce mélange.

Badigeons (à l'aide d'un coton tige) des amygdales par un mélange d'HE :

Huile essentielle
Lavande, Lavandula officinalis
Huile essentielle
Thym à thymol, Thymus vulgaris CT thymol
Huile essentielle
Cannelle de Ceylan, Cinnamomum verum (écorce)

Aussi avec du bleu de méthylène.

Pastilles à la Propolis.

Traitement général

Plantes astringentes, anti inflammatoires et anti infectieuses :

Bouillon blanc, Verbascum thapsus
Cassis, Ribes nigrum
Réglisse, Glycyrrhiza glabra
Chêne, Quercus robur
Aigremoine, Agrimonia eupatoria
Aunée, Inula helenium
Vigne rouge, Vitis vinifera
Herbe aux chantres, Sisymbrium officinale

Plantes immunostimulantes :

Ginseng, Panax Ginseng
Eleuthérocoque, Eleutherococcus senticosus
Echinacée, Echinacea purpurea

La vigne rouge est antistreptococcique

Les huiles essentielles en interne ou par voie cutanée, notamment par leurs propriétés antibactériennes ou antivirales complètent le traitement.

Exemples :
Niaouli, melaleuca quinquenerva
Tea trea, Melaleuca alternifolia
Myrte, Myrtus communis